samedi 7 octobre 2017

Saga : Le monde de la chasseuse de la nuit, tome 2 : L'étreinte des ténèbres ★ Jeaniene Frost

Publié chez : Milady (Bit-Lit)
Date : 2012
Pages : 432
Prix : 8.70 euros. 
Tome 2 : L'étreinte des ténèbres

Lu durant août 2017.
          Genre : Bit-lit.          

>> Saga : Le monde de la chasseuse de la nuit.

Kira Graceling, détective privé à Chicago, aurait dû passer son chemin. Mais son sens du devoir lui interdit d'ignorer les gémissements de douleur qu'elle entend. La victime, Mencheres, est un maître vampire qui pensait n'avoir plus rien à découvrir de la vie. Jusqu'à ce que Kira entre dans la sienne : intrépide, adorable et humaine, elle n'hésite pas à braver la mort pour le sauver. Il brûle d'amour pour elle, mais le danger se rapproche, et Mencheres doit choisir entre la femme qu'il désire et un plongeon dans la plus noire des magies.



CE QU'EN PENSE SPYREADING :

Si le premier tome de cette saga spin-off avait été un véritable coup de coeur, ce second volet est plutôt le contraire. Je n'ai pas accroché aux personnages ni même à l'histoire. 

Dans "L'étreinte des ténèbres" nous suivons le personnage de Kira, une jeune femme détective. Un soir alors qu'elle est sur le chemin de son appartement, elle est attirée par des cris et bruits étranges. In extremis, elle sauve un homme... Et pas n'importe qui ! Mencheres, un vampire puissant qu'elle va apprendre à connaître petit à petit. L'homme décide de retenir la jeune femme jusqu'à ce qu'il puisse lui faire oublier ce qu'elle sait de lui... en vain, l'attirance qu'ils éprouvent l'un pour l'autre pourra-t-elle se transformer en véritable amour ? 

J'attendais avec grande impatience ce nouveau spin-off sur Mencheres, le grand-père par alliance de Bones. Je voulais vraiment en savoir plus sur son passé, et connaître un peu toute son histoire. Au final, non, il n'y a eu que quelques anecdotes échangées avec Kira entre deux conversations, rien de particulier. 

Malgré le côté très sexy de cette histoire (comme on connait avec Jeaniene Frost), je ne me suis même pas attachée à ce duo. J'ai trouvé Kira, banale sans grand intérêt, un peu trop sûre d'elle dans un monde qu'elle ne connait pas. Mencheres, je l'ai apprécié, c'est vrai, mais pas autant que je l'aurais souhaité malheureusement. 

L'intrigue principale en soi, n'est pas terrible, et même plutôt prévisible mais comme elle est liée au futur de Mencheres, elle devient assez intéressante. Hélas, le personnage de Kira, assez énervante, nous empêche d'apprécier à sa juste valeur l'histoire. 

J'ai été ravie de retrouver Cat et Bones bien évidemment, mais également Vlad Tepes. j'aurai aimé retrouver Ian, Spade également, mais ce ne fut pas le cas. Dommage. 

Jeaniene Frost est une des valeur sûre de l'Urban Fantasy anglophone. Elle nous transporte dans un univers qu'elle maîtrise de A à Z sans faute. Une écriture toujours aussi délicieuse et envoûtante ! Je recommande ses histoires à 1000%. 

Pour conclure, malgré que je n'ai pas spécialement apprécier ce deuxième spin-off, je me fais une joie tout de même de continuer la saga originale et de retrouver tous ces personnages dans d'autres aventures. Je recommande toujours autant chaudement cette saga ! M.G Spyreading  

Note : 6.5/10

lundi 2 octobre 2017

Désolée, je suis attendue ★ Agnès Martin-Lugand

Publié chez : Pocket
Date : 2017
Pages : 405
Prix : 7.40 euros. 


Lu durant Août 2017.
          Genre : Contemporain          

Yaël ne vit que pour son travail. Brillante interprète pour une agence de renom, elle enchaîne les réunions et les dîners d'affaires sans jamais se laisser le temps de respirer. Les vacances, très peu pour elle, l'adrénaline est son moteur. Juchée sur ses éternels escarpins, elle est crainte de ses collègues, et ne voit quasiment jamais sa famille et ses amis qui s'inquiètent de son attitude. Peu lui importe les reproches qu'on lui adresse, elle a simplement l'impression d'avoir fait un autre choix, animée d'une volonté farouche de réussir. Mais le monde qu'elle s'est créé pourrait vaciller face aux fantômes du passé.




CE QU'EN PENSE SPYREADING :
coup de cœur août 2017


Ce n'est plus un secret pour personne, je crois que je suis définitivement amoureuse de cette auteure ! Après avoir dévoré ses trois premiers romans (tous des coups de cœur), je me suis plongée dans le quotidien d'une héroïne débordée. Sans surprise, c'est encore un énorme coup de cœur !

On rencontre Yaël, une étudiante qui ne se prends pas la tête et qui ne sait pas encore ce qu'elle va devenir et faire de sa vie. Elle a une bande d'amis, tous fêtards  avec qui elle sort quotidiennement. Lorsque l'entreprise pour laquelle elle est stagiaire lui propose un contrat, notre héroïne accepte sans vraiment se poser de question. On la retrouve quelques années plus tard, devenue une véritable accro au travail, elle n'aspire qu'à sa réussite professionnelle délaissant petit à petit sa famille et ses amis. Au retour d'une vieille connaissance, la jeune femme comprends que la vie doit être vécue et essaye de faire des efforts pour sortir de cette bulle dans laquelle elle s'est engouffrée depuis des années...

Si on avait connu Diane, dans une histoire dramatique, Iris dans une histoire contemporaine, ici on découvre Yaël dans un roman très psychologique. Comme l'héroïne on est perdus au beau milieu de cette bulle d'angoisse, de dépression et de pression quotidiennes. On en vient même à sentir son corps faible quand elle nous décrit le sien, maigre et cadavérique. 

Le personnage principal m'a beaucoup plu, elle m'a ému, touché et je me suis un peu retrouvée en elle sur certains points. Yaël vit en retrait de ses proches qui s'inquiètent beaucoup pour elle. L'idée de la même bande de copain depuis des années m'a énormément plu. Ensemble, ils ont des souvenirs, des moments plus tristes qu'ils ont vécu ensemble et ils ne se gênent pas pour sermonner sans cesse l'héroïne. Cela donne un côté encore plus réaliste. 

Le retour de Marc, le meilleur "pote" d'université de Yaël va totalement chamboulé son quotidien et remettre en question tout ce qu'elle avait planifié pour son avenir. J'ai adoré les retrouvailles de toute cette petite bande pendant des congés dans une vieille maison de famille. C'était un moment vraiment cosy.

Comme tous les romans de l'auteur, les sentiments sont exploités de manière profonde. Il n'y a aucun filtre, pas de nuance, on ressent totalement ce que la jeune femme peut ressentir et ça, malgré tout, c'est une sensation très agréable. Le fait d'être porté dans la tête de quelqu'un permet de l'apprécier encore plus. 

Agnès Martin-Lugand, me surprends de plus en plus à mesure où j'apprends à connaître ses héros. Toujours fluide, un brin poétique, elle se concentre beaucoup dans ce roman sur les pensées de Yaël. C'est bien mené et ça donne du caractère à l'histoire. Elle nous perds presque autant que peut l'être le personnage principal. J'aime aussi ses petits clins d’œil qu'elle ajoute de ses autres romans. J'ai été ravie de retrouver Iris et Gabriel de "Entre mes mains le bonheur se faufile". Gabriel, fidèle à lui même trouve le moyen de pousser à bout le bourreau de travail qu'est Yaël.  

En bref, j'ai vraiment adoré cette histoire, toujours simple, toujours sans chichi mais vraiment bien menée. L'aspect psychologique m'a beaucoup plu. Bien que j'ai adoré Yaël, pour ma part je resterai toujours fidèle à Diane ("Les gens heureux lisent et boivent du café", "La vie est facile, ne t'inquiète pas"). Néanmoins, je recommande vraiment ce livre !

Je vous invite donc à découvrir les romans de cette auteure, c'est toujours joliment écrit, et ils nous offrent un mélange d'émotions et ça fait du bien.  M.G Spyreading

Note : 10/10

dimanche 1 octobre 2017

Saga : After, saison 2 : After we collided ★ Anna Todd

Publié chez : Le livre de poche
Date : 2016
Pages : 857
Prix : 7,90 euros. 
Tome 2 : After we collided


Lu durant juin-juillet 2017.
          Genre : Romance.          

>> Saga : After
Hardin n'a rien à perdre... sauf elle. Après leur rencontre la vie ne sera plus jamais la même. Après un début tumultueux, la relation de Tessa et Hardin semblait bien partie. Tessa sait qu'Hardin peut être cruel, mais quand les origines de leur relation et son mystérieux passé lui sont révélés, cela lui fait l'effet d'une bombe. Tessa est hors d'elle. Hardin sera toujours... Hardin. Mais est-il vraiment le mec dont Tessa est tombé éperdument amoureuse, en dépit de son caractère colérique, ou est-il un étranger, un menteur depuis le début ? Doit-elle s'en séparer ? Ce n'est pas si facile. Le souvenir de ses bras autour d'elle... de sa peau qui l'électrise... de leurs nuits passionnées, trouble son jugement. Pourtant, Tessa n'est pas sûr qu'elle pourra supporter une autre promesse non tenue. Elle a mis toute sa vie entre parenthèses pour Hardin – l'université, ses amis, sa relation avec sa mère, son petit ami, même son début de carrière. Mais elle a besoin de lui pour avancer. Hardin sait qu'il a fait une erreur, peut-être la plus grande de sa vie, mais il veut se battre pour elle ! Mais peut-il changer ? Va-t-il changer... par amour ?



CE QU'EN PENSE SPYREADING :
Coup de coeur juin-juillet 2017

Parce que j'avais adoré le premier tome, et parce que sa fin avait été un très grand moment d'énervement, je me devais de reprendre l'histoire là où elle s'était arrêtée. 

On quittait Tessa, notre héroïne totalement dévastée après la révélation d'un gros secret que gardait son amoureux, Hardin, pour qui elle avait tout quitté. Ce deuxième tome démarre exactement là où on avait laissé les personnages. Tessa se retrouve totalement perdue face aux mensonges de l'homme qu'elle aime. Devrait-elle le quitter définitivement et renoncer à tout ce qu'elle avait bâti avec et pour lui ? Tout au long de ce second volet, la relation de Tessa et de Hardin ne cessera d'être laborieuse, jouant au montagnes russes...

Si ce que j'avais énormément aimé dans le premier tome de la saga, c'est cette atmosphère super légère qui s'était créée entre les personnages, je n'ai malheureusement pas retrouvé ce côté si léger dans ce second volet. Prise au dépourvue face aux décisions qu'elle doit prendre, Tessa nous embarque dans un concentré de remises en questions, de doutes et de colère. De son côté, Hardin, bien trop amoureux de la jeune femme ne veut rien laisser passer. Cela nous donne donc des scènes à la fois touchantes, tristes et on en devient presque nostalgique.

Une des choses qui change dans ce second tome est que nous avons le point de vue des deux personnages principaux. On se retrouve dans la tête de la jeune femme, perdue, en pleine remise en question et en même temps, on la voit encore grandir et devenir une femme. Et d'un autre côté on tombe dans le cerveau complexe d'Hardin, obsédé par Tessa, prêt à tout pour elle qui à en devenir jaloux et violent pour la protéger. 

On pourrait donc croire que cette relation redeviendra comme au tout début, simple, légère et sans prise de tête ! Bien au contraire ! Tout au long de ce long tome, on joue au jeu du chat et de la souris. Au jeu du "Je t'aime, moi non plus !". Et malheureusement, ça en devient vraiment vraiment lassant et on a juste envie de secouer ces deux personnages à prendre une décision. 

L'arrivée de nouveaux personnages secondaires, rajoute du tissu à l'histoire et on en apprends notamment un peu plus à propos du passé si tourmenté de Hardin. Quand je vous disais qu'il était compliqué !

Anna Todd, réussi toujours à nous emmener avec elle dans son univers. Ici, elle réussi à manier parfaitement les deux points de vue. Elle sait également bien jouer selon les ambiances, les scènes et les moments de passions !

En conclusion, bien que moins bon que le premier volet, j'ai tout de même fort apprécié ce deuxième tome et me fait une joie de plus à l'idée de lire la suite ! M.G Spyreading  


Note : 9/10

Saga : After, saison 1 ★ Anna Todd

Publié chez : Le livre de poche
Date : 2016
Pages : 810
Prix : 7,90 euros. 
Tome 1 : After


Lu durant juin 2017.
          Genre : Romance.          

>> Saga : After
Tessa est une fille gentille avec un adorable petit ami, Noah. Elle est décidée, ambitieuse et sa mère veille à ce que cela continue. Mais elle vient à peine de s'installer dans son dortoir d'étudiante qu'elle se heurte à Hardin. Avec ses cheveux châtains ébouriffés, son p... d'accent anglais, ses tatouages et son piercing sur la lèvre, Hardin est vraiment mignon et tellement différent des garçons qu'elle connaît. Mais il est aussi grossier, voire violent et Tessa devrait donc le détester... Ce qu'elle fait jusqu'au jour où elle se retrouve seule avec lui. Quelque chose du caractère sombre d'Hardin l'attire et leur baiser fait naître en elle une passion jusqu'alors inconnue. Il lui dit qu'elle est belle, qu'il n'est pas un garçon pour elle et il disparait, et ce à plusieurs reprises. Malgré la façon dont il la traite, Tessa va chercher au plus profond d'Hardin et derrière ses mensonges qui il est réellement. Plus il la repousse et plus Tessa sera entraînée plus près du gouffre. Tessa a déjà un petit ami parfait. Alors pourquoi fait-elle tant d'efforts pour surmonter sa fierté blessée et les ravages qu'Hardin fait à de belles filles comme elle ? À moins que... ce ne soit ça l'amour ?



CE QU'EN PENSE SPYREADING :
Coup de coeur juin 2017

Généralement, lorsque qu'un livre ou une saga devient un phénomène, j'essaye de rester bien loin de ces livres et d'attendre que l'hystérie qu'il engendre se dissipe un peu. Ici, j'avoue ne pas avoir vraiment respecter cette habitude.  

After raconte l'histoire de Teresa "Tessa" Young, jeune femme faisant son entrée à l'université, quittant par la même occasion la maison de maman et la compagnie de son petit-ami Noah. Dés son arrivée, elle se retrouve dans la même chambre qu'une autre fille au style particulièrement provocant. Malgré elle, et petit à petit, cette nouvelle rencontre va l'amener tout doucement vers le fameux et célèbre Hardin. Hardin est beau, sexy et rebelle. Il est le stéréotype du bad boy dont toutes les filles rêvent. Et la jolie et pure Tessa n'échappera pas à la règle...

Alors que les choses soient claires, nous ne sommes absolument pas dans de la grande littérature, on le sait et on ne cessera jamais de le lire mais, After a tout de même réussi à me rendre accro à son histoire et à ses personnages tous aussi normaux au plus haut point. Vous l'aurez compris, c'est donc un coup de cœur pour ce premier tome !

Si l'histoire est remplie de clichés qui pourraient nous faire vomir, le fil conducteur de l'histoire (bien que très simple) nous balade avec plaisir et nous amène même à ressentir des émotions telles que la joie, la tristesse et l’exaspération. Le plus gros cliché de cette histoire se trouve bien évidemment dans les personnages principaux. Tessa est une élève brillante, sérieuse, pure et vierge de toutes relations intimes (bien qu'étant en couple avec Noah, gentil garçon aussi). Malgré elle, des pulsions et des sensations encore méconnues se dévoilent et elle se met à rêver très souvent du beau et sexy Hardin. Le bad boy, collectionnant les conquêtes. Pourtant, entre eux, tout d'abord dans un jeu de haine et de colère, va se créer un lien très fort, les poussant à faire un nombre incalculables de bêtises.

J'ai beaucoup aimé Tessa malgré sa pudeur et son côté très sérieux. J'ai aimé la voir évoluer au fur et à mesure où elle voulait plaire à Hardin. On la voit grandir, mûrir, prendre des décisions (parfois pas très bonnes). Mais le fait de la voir devenir une femme, nous fait s'attacher à elle comme une petite sœur ou une bonne copine. 

Hardin fait fantasmer beaucoup de personne, lectrices et lecteurs... Je n'ai d'ailleurs pas échappé à ce phénomène. Son caractère ne cesse de le pousser à faire des choses parfois totalement stupide (notamment ce final). Malgré son côté totalement imparfait, où on le voit sous plusieurs angles, on ne peut que l'apprécier. Bon sang, il n'est pas Christian Grey, mais lui aussi est un personnage très perplexe au cent nuances ! Il nous donnerait presque le tournis à force de changer de comportement selon les situations. 

Vous l'aurez compris, malgré le manque d'originalité et la présence d'un très grand nombre de stéréotypes, on succombe malgré nous à l'histoire du couple Tessa/Hardin qui nous obsède. Les pages se tournent très rapidement et c'est très simple d'en venir à bout en quelques heures. C'est un livre divertissant, qui fait du bien !

Anna Todd n'a pas une écriture exceptionnelle mais malgré tout, elle réussi à nous emmener dans cette histoire avec simplicité et intensité. Elle maîtrise d'ailleurs à merveille les moments piquants (oui, il y en a pas mal), ce qui donne un petit côté encore plus sexy au récit !

Pour conclure, je recommande cette saga pour vous faire passer un bon moment de lecture détente. La fin (horrible, je fus très énervée), donne tout de même envie de lire la suite très rapidement !  M.G Spyreading  


Note : 10/10