dimanche 19 mars 2017

Entre mes mains le bonheur se faufile ★ Agnès Martin-Lugand

Publié chez : Pocket
Date : 2015
Pages : 281
Prix : 6.60 euros. 


Lu durant Décembre 2016.
          Genre : Contemporain          

Iris étouffe dans sa petite vie étriquée de la bourgeoisie de province. Un mariage qui se délite, un métier frustrant, elle s’échappe dans des drapés vaporeux et de sages petites robes sur mesure. La couture est son refuge, la machine suivant la cadence de son coeur apaisé. Jusqu’au jour de l’explosion, lorsque Iris découvre que ses parents lui ont volé ses aspirations de jeunesse.
Alors elle déchire le carcan et s’envole pour suivre la formation dont elle rêvait. Et, de fil en aiguille, sous l’égide autoritaire de l’élégante Marthe, Iris se confectionne une nouvelle vie, dans l’exubérance du Paris mondain.




CE QU'EN PENSE SPYREADING :
coup de cœur décembre 2016


Moi et les romans d'Agnès Martin-Lugand, c'est une grande histoire. Et celui-ci n'échappe pas à la règle. Une fois de plus, l'auteur m'auras permis de passer un excellent moment avec une héroïne touchante.

Iris vit dans un milieu confortable voire bourgeois, mariée à un médecin depuis plusieurs années, elle étouffe dans une vie qui ne lui ressemble pas. Son rêve à elle, c'est de pouvoir vivre de sa passion : la couture, la création de belles pièces. Ce rêve aurait pu être réel lorsqu'elle était adolescente : elle avait fait en sortes d'entrer dans une vraie école, n'ayant jamais reçu de réponse à sa candidature, elle tourne la page. Néanmoins, l'histoire commence autour d'un repas de famille dans lequel elle apprend la triste nouvelle : Ses parents, ne lui avaient jamais dit la vérité sur cette lettre... Déçue, Iris décide de se prendre en mains. Elle trouve une formation à Paris de quelques semaines. Après plusieurs différents avec son mari, elle se retrouve finalement dans une studette étudiante. Elle rencontre Marthe, l'élégante directrice de ce centre de formation qui va la prendre sous son aile très rapidement et la présenter à tout ses amis. Elle y rencontre aussi Gabriel, bel homme, "fils adoptif" de Marthe qui a tendance à provoquer chez Iris pas mal de désir. 

Bien loin du côté dramatique que j'avais connu dans ses précédents ouvrages, Agnès Martin-Lugand nous plonge ici, une fois de plus dans une histoire totalement contemporaine. Si les événements qui apparaissent dans la vie d'Iris nous semblent banales, on ne peut pas nier qu'ils crient au réel. Ce genre d'histoire n'arrive pas que dans les romans, et c'est pour cela que j'adore les histoires de cette auteure. 

J'ai beaucoup aimé l'histoire d'Iris. Elle m'a touché d'une manière, et comme elle on a juste envie de se révolter face à ses parents qui veulent diriger sa vie de A à Z. Donc, d'une drôle de manière et comme si je connaissais cette femme personnellement, j'ai été super ravie de voir qu'elle prend son envol tout au long du roman. Elle s'impose petit à petit dans n'importe quelle situation, j'adore !

Et puis, il y a ce duo qu'elle forme avec Gabriel, bel homme un peu trop sûr de lui au début du roman qui a tendant à un peu l'effrayer même. Mais au final, on ne peut que l'aimer car on apprends petit à petit sa vie et les difficultés rencontrées depuis son adolescence. 

Et ce final ? On en parle ? Non parce que, bien que ce soit assez prévisible concernant certains aspects, je ne m'attendais pas du tout à une histoire aussi sombre aussi, manipulatrice et ça a donné beaucoup de richesse et de caractère au roman.

Agnès Martin-Lugand, comme vous l'aurez probablement compris a été l'une de mes plus belles découvertes en terme de littérature depuis des années. J'adore son style, très simple, parfois poétique et touchant. Elle s'intéresse aux histoires contemporaines, aux problèmes que l'on peut rencontrer nous tous et c'est ça que j'aime, ses romans, ne sont pas composés d'événements ou de péripéties trop grosses pour être réelles, elles sont justes et bien menées.

Vous l'aurez compris, bien que Diane reste tout de même mon héroïne chouchou de cette auteure, j'ai tout de même beaucoup aimé Iris. Je me fais une joie de découvrir "Désolée, je suis attendue" et le tout nouveau roman de l'auteure "J'ai toujours cette musique dans la tête". 

Je vous invite à lire ces romans, ce sont des petits bijoux de tendresse, d'espoir et un cocktail de jolies choses.  M.G Spyreading

Note : 10/10

Aucun commentaire:

Publier un commentaire