mardi 30 mars 2021

Il est grand temps de rallumer les étoiles ★ Virginie Grimaldi

Publié chez : Le livre de poche
Date 2019
Pages : 371
Prix : 7,90 euros 


Lu durant Mars 2021.
          Genre : Contemporain.          

Anna, 37 ans, croule sous le travail et les relances des huissiers. Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l’observe depuis la bulle dans laquelle elle s’est enfermée. À 17 ans, Chloé a des rêves plein la tête mais a choisi d’y renoncer pour aider sa mère. Elle cherche de l’affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Comme le carrosse de Cendrillon, ils se transforment après l’amour. Lily, du haut de ses 12 ans, n’aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu’il a quitté le navire. Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin.


CE QU'EN PENSE SPYREADING :
Coup de cœur Mars 2021

Il y a quelques mois, j'ai découvert cette autrice avec le roman "Le dernier jour du reste de ma vie" où je fus emportée dans une histoire contemporaine et toute mignonne. Ici, on retrouve ce côté contemporain mais avec néanmoins, une petite partie dramatique. Ce roman signe donc mon deuxième coup de cœur de l'année 2021 !

Anna élève seule ses deux filles Chloé, dix-sept ans et Lily, douze ans. Alors qu'elle enchaîne les heures de travail pour assurer une avenir à ses enfants, son patron décide de se séparer d'elle sans vraie raison. Surendettée et totalement perdue face à l'attitude de sa fille aînée qui se perd dans des relations sans lendemain plutôt toxiques, elle ne sait plus où donner de la tête. Finalement, grâce à la belle enveloppe garnie que lui donne son ex-patron, elle a le choix : régler l'intégralité de ses dettes ou alors, emmener ses filles se ressourcer en Scandinavie ? Anna décide rapidement...

Nous voici donc embarqué(e)s avec ce beau trio de jeunes femmes direction la Scandinavie. Dans le camping car appartenant au grand-père, Anna et ses filles se (re)découvrent pendant plusieurs semaines entre eux escales en Suède ou en Norvège. Les paysages nous font rêver et on en arrive à quand même avoir quelques frissons. 

J'ai adoré les personnages. Anna, est une maman débordée qui se donne à fond pour que ses filles ne manquent de rien. Leur papa ayant quitté le domicile sept ans plus tôt, il y a également une cassure de ce côte-ci pour les enfants. Chloé est une adolescente attachante, hypersensible et qui a un grand coeur. Malgré quelques petits passages où elle se rebelle un peu, on remarque qu'elle ne cherche qu'une chose : aider sa maman. Tellement qu'elle prend même la décision de ne pas continuer ses études pour travailler et ramener de l'argent au foyer. Enfin, Lily est une pré-ado tellement attachante et avec un culot que j'ai adoré ! Elle ne passe pas par quatre chemins et dit cash ce qu'elle pense. Elle n'aime pas forcément les gens et trouve une meilleure compagnie auprès des animaux (surtout son rat) et un jeune garçon autiste et muet. 

Il y a donc ces trois points de vue à suivre et à dévorer. On plonge avec plaisir dans le journal de bord de Lily qui nous sort des expressions incroyables, quelque peu différentes des originales mais on se fit que cela est crédible puisqu'elle n'a que douze ans. J'ai trouvé ça authentique.

Virgini Grimaldi m'a embarqué dans son histoire tête la première. Avec ces personnages attachants et ces descriptions de paysages, on s'y serait cru. J'ai dévoré ce roman et j'ai aimé les différentes manières dont elle a écrit pour ses trois héroïnes.

Pour conclure, je vous recommande chaudement ce petit bijou qui fait du bien autant qu'il fait réfléchir ! J'ai adoré ! M.G Spyreading  

Note :
 9,5/10

AUTRES ROMANS de Virginie Grimaldi : Le premier jour du reste de ma vie

jeudi 25 mars 2021

Ils n'auraient pas dû ★ Katell Curcio

Publié chez : Librinova
Date 2020
Pages : 223
Prix : 15,90 euros. 

Lu durant Mars 2021.
          Genre :  Thriller.          


Le même jour, cinq amis disparaissent…

Tous ont laissé une lettre à leur famille respective dans laquelle ils évoquent une absence d’un an. Quel évènement a pu provoquer ce départ si soudain ?

Sans aucune nouvelle, leurs proches s’inquiètent. Mais dix-huit mois plus tard, l’un d’eux réapparaît, victime d’amnésie dissociative. Le détective chargé de l’affaire va se confronter à une personnalité énigmatique.

Quelle est la part de vérité ? Que sont devenus les autres ?

Ce quatrième roman de Katell Curcio vous plonge dans une histoire où les instincts les plus noirs se dissimulent derrière les apparences les plus anodines.





CE QU'EN PENSE SPYREADING :
COUP DE COEUR MARS 2021

SERVICE PRESSE. Je remercie énormément l'autrice pour l'envoi de son dernier roman. Comme vous pouvez le lire, j'ai a-do-ré cette lecture !

Cinq jeunes adultes disparaissent un soir en laissant chacun une lettre à leurs parents respectifs. Dix-huit mois plus tard, ces derniers font appel à une agence de détective pour enquêter sur la disparition des jeunes. Marc Sevin (héro du roman "Les Mânes de l'ombre") mène l'enquête en compagnie de son acolyte, Jules. Pourtant, Marc n'est pas à l'abri de rebondissements dans cette affaire.

Tout d'abord, je fus enchantée de retrouver l'ancien inspecteur du 36 dans ce roman. Je trouve cela chouette que l'autrice garde ce personnage pour plusieurs affaires. Ici, Marc n'est plus inspecteur mais enquêteur et se trouve confronter à une affaire des plus mystérieuses. On apprends à connaître les cinq disparus : Olivia, Lucas, Ludovic, Julie et Gabriel. L'autrice nous amène leur point de vue en consacrant dans chaque chapitre des petites parties. Ainsi, nous découvrons tous les sentiments et les envies de ces protagonistes. 

C'est un thriller avec des retours en arrière en fonction des personnages. Au fur à mesure, l'histoire se construit et s'assemble tel un puzzle. Ajoutons à cela, une certaine tension et une ambiance des plus angoissantes surtout, lorsqu'on apprend le dénouement final. J'ai d'ailleurs adoré le contexte, l'endroit où tout se joue, ça m'a vraiment fait froid dans le dos. Clairement, le dénouement et les révélations étaient dignes d'un bon film d'horreur parfaitement bien mené !

Le final est à la hauteur de mes attentes, tout bascule et en fait, on comprends que rien n'est vraiment comme on l'avait imaginé quelques chapitres plus tôt. Olivia notamment tient un rôle plutôt important dans ce roman et petit à petit on apprends à la connaître.

Le style de Katell Curcio est sublime. La plume est fluide et les chapitres se lisent super rapidement tellement le rythme est effréné. De plus, j'ai apprécié que l'autrice commence le roman en entrant directement dans le sujet sans installer un environnement... non, dès le début, on est avec l'enquêteur et on commence l'aventure. Elle ne passe pas pas quatre chemins et c'est fort agréable !

Pour conclure, j'ai adoré ce thriller qui se lit très rapidement et se dévore. L'ambiance est haletante et on s'empresse de tourner les pages pour découvrir la suite ! Je recommande chaudement ! M.G Spyreading  

Note :
 10/10


AUTRES ROMANS de Katell Curcio : Les mânes de l'ombre

dimanche 21 mars 2021

Saga : Souvenirs introuvables, tome 1 : Jade ★ Laura Wilhelm

Publié chez : Autoédtion
Pages 73
Prix : 2.99 euros (Ebook). 
Tome 1 : Jade



Lu durant mars 2021.
          Genre : Romance.          

>> Saga : Souvenirs Introuvables

Jade est une brillante étudiante en journalisme, elle a 25 ans et ne veut aucun homme dans sa vie. Sauf que … elle ne se souvient de rien ! Totalement amnésique suite à un accident de parapente qui aurait pu la tuer, elle décide de réintégrer son ancienne vie. Elle va découvrir des facettes d’elle-même qu’elle va détester et fera tout pour retrouver ses souvenirs. À ses risques et périls…"



CE QU'EN PENSE SPYREADING :

SERVICE PRESSE. Une fois de plus, je remercie sincèrement l'autrice pour l'envoi de ce petit roman, premier volet d'une série. Malgré mon retard, j'ai tout de même beaucoup aimé ce premier tome.

Jade se réveille dans un hôpital et ne se souvient pas de ce qui lui est arrivé. Rapidement, elle apprend qu'elle a été victime d'un accident de parapente et de ce fait, souffre d'une amnésie qui lui a supprimé une bonne partie de ses souvenirs mais également, presque l'intégralité des deux dernières années. Pourtant, bien qu'elle pense à un "simple" accident, la thèse de la tentative d'homicide se fait de plus en plus possible et la jeune femme, plonge dans une paranoïa se sentant incapable de se souvenir de qui sont ses amis ou ses ennemis.

Ce premier volet étant assez court, on pose vraiment les bases en apprenant à connaître l'héroïne mais également les personnes qui l'entourent. Avec elle, on enquête sur son passé, sur ses amitiés, ses amours, son travail et cela devient assez prenant car nous voulons absolument connaître le dénouement final.

J'ai trouvé ce récit très original et pertinent avec une héroïne plutôt attachante et qui désire plus que tout découvrir ce qui lui est réellement arrivé. De plus, tout comme elle, on en arrive à être paranoïaque à suspecter toutes les personnes qui commencent à s'inquiéter pour elle. 

Il y a quelques personnages secondaires qui font leurs apparitions : on a la meilleure copine, Vanessa, son patron : Mathéo. Un mystérieux inconnu, Julien qui lui vient en aide et Antoine que l'on rencontre un peu plus tard et qui tient une place importante dans la vie de l'héroïne. 

Le dénouement final se fait assez rapidement mais demeure néanmoins très intense. On se doute plus ou moins de ce qu'il risque d'arriver à Jade mais l'autrice nous embarque dans un mini huit-clos plutôt angoissant sur fond de règlements de comptes plutôt sadiques.

Tout comme le premier tome de son autre saga, Laura Wilhelm nous emmène dans son univers contemporain en y ajoutant ici et là des petits détails du monde moderne (réseaux sociaux...). Sa plume est toujours super agréable et ça se lit très facilement, tout est fluide. 

Pour conclure, j'ai bien apprécié ce court premier volet et ai apprécié le dénouement, je vous recommande cette petite saga sympathique et j'espère pouvoir lire la suite. M.G Spyreading  

Note :
 7/10


AUTRES ROMANS de Laura Wilhelm : La porte du temps

dimanche 28 février 2021

Doubles Jeux ★ Pauline Bouquin

Publié chez : Libre2lire
Date 2020
Pages : 186
Prix : 3.99 euros (Ebook). 


Lu durant Février 2021.
          Genre :  Thriller.          


Le 1er janvier 2017, sur l’A6, un homme somnole au volant de sa voiture et heurte de plein fouet les barrières de sécurité. Sa femme, Louise, meurt sur le coup.
Le 28 mai 2018, Cédric quitte le gîte où il a élu résidence pour sa lune de miel et disparaît dans la nature. Toutes les traces de son existence s’évanouissent avec lui. Seule son épouse, Sophie, semble se souvenir de lui.
S’est-il enfui ? Est-il mort ? A-t-il seulement existé ?
Sophie est loin de se douter que ces deux événements sont liés, que Cédric n’est pas l’homme qu’elle pense connaître et que chaque membre de son entourage, à l’exception d’elle-même, joue double-jeu.




CE QU'EN PENSE SPYREADING :


SERVICE PRESSE. Avant tout, je tiens à m'excuser auprès de l'autrice pour le retard concernant la lecture de son roman. Je la remercie également pour l'opportunité d'avoir pu lire cet ouvrage que j'ai beaucoup aimé.

Sophie et son mari Cédric partent en voyage en Ecosse peu de temps après leur mariage. Ils sont logés chez une tante de la jeune femme. Ensemble, ils découvrent ce magnifique pays... Pourtant, un matin, Cédric ne revient pas de sa séance de Jogging matinale. L'homme disparaît. Sophie inquiète, commence à enquêter autour d'elle mais ne reçoit aucune aide, tout le monde lui dit que son mari n'est que le fruit de son imagination... ce qui plonge l'héroïne dans une folie.

Le roman se passe en Ecosse, ce qui est déjà un très bon point étant donné l'amour que je porte à ce pays ! De plus, on plonge rapidement dans l'ambiance très cocooning de cet endroit où séjourne le couple. Avec eux, dans les premières pages, on découvre les paysages et les coutumes. Pourtant, l'autrice ne s'attarde pas plus que ça sur ces détails et arrive très vite à l'élément déclencheur du récit : la disparition de Cédric.

Les chapitres et les phrases sont assez courtes ce qui rend le récit encore plus percutant. De plus, l'autrice garde le mystère qui plane autour de cette disparition tout le long de l'intrigue. En fait, on apprend le pourquoi du comment à la toute dernière ligne ! Ce qui est très très bien ficelé. Pour ma part, je n'avais pas eu la théorie qui s'est révélée au final.

Mis à part cette disparition, on parle beaucoup du frère de l'héroïne, Thomas. Ce dernier a brutalement perdu son épouse quelques années auparavant dans un accident de la route. Mais, il y a t-il un lien entre la disparition de son mari et la mort de sa belle-sœur pour Sophie ? 

J'ai trouvé le personnage principal très intéressant et j'ai aimé son évolution. On passe tantôt d'une jeune femme fragile à une femme forte capable de se venger du mal qu'on a pu lui faire. Les autres personnages sont plutôt très secondaires et donc nous n'avons pas plus de précisions à leurs sujets. Le récit se concentre sur Sophie et son évolution.

L'autrice ajoute à son thriller des thèmes plutôt psychologiques : la folie, l'imagination et des sujets plus tabous encore comme l'inceste, exprimé très clairement dans les derniers chapitres. Des révélations décisives qui vont faire tourner le récit et perdre Sophie qui ne saura plus vers qui se tourner pour des conseils. 

Le style littéraire de Pauline Bouquin est un vrai délice. Tout est exprimé avec détails, tout est magnifiquement bien écrit, chaque mot est choisi avec soin et c'est un vrai plaisir à découvrir. Elle nous embarque dans son histoire en ne nous laissant pas une minute de répit. On évolue avec son héroïne et on est stupéfait de minute en minute face à certaines révélations. 

Pour conclure, ce fut un très bon thriller court, intense et efficace. J'ai beaucoup aimé suivre Sophie et son évolution, je regrette juste que la fin soit si abrupte. Après, ça va avec le style du roman et le styl littéraire de l'autrice, je recommande. M.G Spyreading  

Note :
 7/10

AUTRES ROMANS de Pauline Bouquin :

vendredi 29 janvier 2021

Angelica et le maître-chanteur ★ Martine Bryl

Publié chez : Auto-edition
Date 2020
Pages : 256
Prix : ? euros (Ebook). 


Lu durant Janvier 2021.
          Genre :  Policier.          


Angelica, seize ans, n'est pas rentrée du lycée. Démunie, sa grand-mère qui en a la charge est rapidement épaulée par la conseillère d'éducation du lycée. Au fil de l'enquête, des liens se tissent, se renforcent ou se brisent. Les caractères se dévoilent. Contre toute attente à l'heure du dénouement, ce n'est pas seulement le mystère de la disparition d'une adolescente qui s'éclaircit mais également un drame encore plus grave, tenu secret depuis de nombreuses années car impossible à révéler.

Sur fond d'enquête policière, ce roman est avant tout une chronique sociale qui traite des violences faites aux femmes et du racisme.



CE QU'EN PENSE SPYREADING :


SERVICE PRESSE. Je voulais remercier l'autrice pour l'envoi de son roman. Globalement, mis à part deux, trois points négatifs, j'ai bien aimé cette histoire. 

Une jeune lycéenne, Angelica, disparaît dans des circonstances plutôt mystérieuses laissant sa grand-mère, Simone, dans l'inquiétude. Avec l'aide de la conseillère d'éducation, la grand-mère va essayer de comprendre les circonstances de la disparition de sa petite-fille. Pourtant, tout pourrait être lié à des tragédies du passé.

L'ambiance est très très oppressante durant tout le récit. Nous sommes en pleine période des fêtes de fin d'année et on peut limite ressentir le froid glacial que l'autrice décrit. J'adore pouvoir m'imaginer dans cette atmosphère silencieuse.

Il y a beaucoup de personnages dans ce polar. Bien que j'ai essayé pendant plusieurs pages de me familiariser avec eux, je dois dire que même jusqu'à la fin du récit je devais me creuser les méninges pour me retrouver dans toute cette population. Bien heureusement, certains prénoms ressortent tout de même souvent mais d'autres personnages, liés à de nouveaux protagonistes naissent au fil du roman, ce qui peut être perturbant. 

J'ai beaucoup aimé le duo Clara/Noé qui mène l'enquête sur la disparition de la jeune fille et qui réussit à amener plus de texture aux indices. Je trouve juste dommage que ces deux personnages n'aient pas été très détaillés sur leurs histoires. On fait également la connaissance d'autres adolescents, des gendarmes de petit village un peu perdus face à une enquête de ce genre et je trouve que les doutes de ces derniers sont bien amenés.

Autre petit détail important : Le racisme est exploité dans ce roman. En effet, l'autrice met en scène un petit village de campagne un peu trop traditionnel, qui, des années auparavant, avait très mal accepté l'arrivée d'un personnage prénommé Karim. Ce dernier, a d'ailleurs vécu beaucoup de tragédies et revient au village pour chercher des réponses à ses questions. Une fois de plus, j'aurais adoré avoir plus de matière sur son sujet.

L'autrice a un très joli style d'écriture. Martine Bryl nous emmène tout de même dans ce village un peu paumé où plusieurs générations se jugent et sont remplis de curiosité. J'ai beaucoup aimé le personnage de Simone qui est très juste. Le style est fluide, ça se lit facilement et on tourne très vite les pages. 

Pour conclure, malgré un trop gros nombre de personnages, une fin un peu trop rapide à mon goût, j'ai beaucoup aimé ce récit pour son ambiance, pour les messages qu'il veut transmettre ainsi que pour la plume de l'autrice. Je recommande. M.G Spyreading  

Note :
 7/10

AUTRES ROMANS de Martine Bryl :

jeudi 21 janvier 2021

Nos Résiliences ★ Agnès Martin-Lugand

Publié chez : Michel Lafon
Date 2020
Pages : 332
Prix 18,95 euros. 


Lu durant Janvier 2020.
          Genre : Contemporain.          

Le nouveau roman d'Agnès Martin-Lugand
Un seul instant suffit-il à faire basculer toute une vie ?


CE QU'EN PENSE SPYREADING :


Vous savez quoi ? Je me suis rendu compte il y a quelques semaines lors de mon bilan 2020 que je n'avais pas lu de roman de cette autrice depuis 2019 ! Alors, fissa-fissa, j'ai repris la lecture d'un de ses romans. Une fois de plus, je fus embarquée dans l'histoire mais également dans les sentiments de l'héroïne.

Ava est propriétaire d'une galerie d'Arts dont elle a hérité de son papa. Xavier, est vétérinaire. Ensemble, ils forment un couple uni, stable et plutôt classique. Parents de deux enfants : Penelope et Titouan, tout semble sourire à cette famille. Pourtant, un soir de vernissage, Ava apprend que son mari a eu un grave accident de moto. Si la jeune femme s'inquiète pour son époux, ce dernier semble obsédé par l'état de santé de la jeune femme qu'il a renversé. De plus, Ava fait la connaissance du mari de cette dernière qui devient très vite son confident.

Si vous me connaissez depuis quelques années déjà, vous ne pouvez pas ignorer le fait que les romans de cette autrice font partis de mes romans chouchous. À chaque fois, je découvre avec une bonheur une héroïne parfaitement détaillée, où l'on plonge dans ses pensées les plus brutes. Alors, après Diane, Iris, Yaël et Hortense, nous découvrons Ava, une femme follement amoureuse de son mari mais également perdue dans ses sentiments tout au long de cette histoire.

Concernant les personnages qui l'entourent, on découvre son mari Xavier qui est tantôt adorable, tantôt exécrable. Sacha qui devient le confident et l'obsession de la jeune femme, qui est tout aussi inquiet pour sa femme hospitalisée. Et puis, il y a les amis d'Ava, Carmen et Idriss avec lesquels la jeune femme arrive à surmonter cette épreuve. 

Il y a un vrai message derrière ce roman. Tout d'abord, les personnes qui accompagnent les blessés, comprennent les douleurs de ces derniers et leur animosité. Mais également, l'autrice met un point sur une autre question : Que ferions-nous si nous perdions l'amour de notre vie ? Comment l'annoncer aux proches, aux enfants ? Avons-nous le droit de souffrir aussi ? Je trouve que l'autrice pousse ce débat assez loin. Une personne peut-elle se sentir abandonner et se retrouver dans les bras d'une autre pour se consoler ? Finalement, on comprends facilement les envies et sentiments d'Ava.

Malheureusement, ce roman n'est pas un coup de coeur pour moi pour la simple et bonne raison que je ne suis pas tombée sous le charme de cette héroïne aussi facilement que Diane ou Yaël. Néanmoins, l'histoire est vraiment très belle. 

Agnès Martin-Lugand, nous offre une jolie histoire sur l'amour, sur la vie et sur le combat. Elle nous plonge dans le quotidien de cette femme qui voit son mari plonger dans une dépression et qui tente de le relever. L'écriture de l'autrice est toujours aussi jolie, délicate et fluide. En revanche, je note un vrai changement entre son premier et ce dernier roman. Les émotions sont plus brutes et Agnès nous offre les détails de son héroïne avec plus de facilité.

Pour conclure, malgré qu'Ava ne m'ait pas autant convaincue que les précédentes héroïnes, je me suis tout de même plongée dans le roman et avec un plaisir sans nom. Je recommande. M.G Spyreading  

Note :
 9/10