samedi 17 août 2019

Saga : Les larmes rouges, tome 1.1 : Réminiscences ★ Georgia Caldera

Publié chez : J'ai Lu
Date : 2015
Pages : 378
Prix : 7.60 euros. 
Tome 1.1 : Réminiscences

Lu durant Mars 2019.
          Genre : Bit-Lit.          

>> Saga : Les lames rouges

« Le temps n’est rien…
Il est des histoires qui traversent les siècles… »
Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, plus fragile que jamais, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants.

Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réalité.
Peu à peu, elle perd pied…
Mais, la raison l’a-t-elle vraiment quittée ? Ces phénomènes étranges ne pourraient-ils pas avoir un lien quelconque avec l’arrivée de ce mystérieux personnage dans sa vie ? Cet homme qui, pourtant, prétend l’avoir sauvée, mais dont le comportement est si singulier qu’il en devient suspect… Et pourquoi diable ce regard, à l’éclat sans pareil, la terrorise-t-il autant qu’il la subjugue ?!


CE QU'EN PENSE SPYREADING :

Georgia Caldera est une romancière que j'aime beaucoup et ce, depuis sa duologie «NOS CHEMINS DE TRAVERS/NOS VAGUES À L'ÂME» où je suis tombée sous le charme de sa plume. Il était temps pour moi de connaître la saga qui lui a permis de se faire connaître du grand public.

À dix-neuf ans, Cornélia en a assez de sa vie et décide de mettre fin à ses jours en se jetant d'un pont. Tentative ratée car la jeune femme est sauvée in extremis par un inconnu. Son père (qui l'a pourtant énorémement délaissée) voit que son enfant souffre et décide de s'installer à ses côtés en province, loin des études, de la foule... Pourtant, Cornélia est sans cesse assaillie par des cauchemars qui frôlent avec la réalité. Des hallucinations qui rendent la jeune femme encore plus mal. Sa rencontre avec un riche et intriguant personnage, Henri, pourrait peut-être l'aider à y voir plus clair. 

Moi qui avait découvert Georgia Caldera dans un genre dramatique mais tout du moins romantique, elle m'embarque avec aisance dans un univers angoissant et sombre auquel j'ai succombé et je me suis accroché jusqu'à en avoir le fin mot. 

Néanmoins, je n'ai pas spécialement aimé le personnage de Cornélia, aussi complet et détaillé soit-il décrit, je ne me suis pas attachée à elle comme je l'aurai souhaité. En espérant que, par la suite, je m'accroche à elle. Je note quand même que, je n'ai pas été insensible à sa détresse qui m'a même émue à certains passages. 

Parlons maintenant de l'ambiance, j'y tiens beaucoup. Pour moi, c'est un des éléments qui font que cette saga soit si belle et poétique. Il y règne une atmosphère angoissante et terrifiante. Il m'est arrivé à de nombreux moments d'avoir quelques frissons face à certaines situations. L'angoisse y demeure dans un univers gothique parfaitement maitrisé.


Il est inutile je pense, de vous dire que
Georgia Caldera fait désormais partie de mes écrivains chouchous. Ce premier demi-tome (merci J'ai Lu), nous montre qu'elle maîtrise plusieurs univers et je suis totalement tombée sous le charme de sa plume poétique. Le livre ne se lit pas aussi facilement que sa duologie New Adult (en raison je pense, de l'univers riche qu'il a fallu créer) mais, on note tout de même que les pages se sont tournées assez rapidement.

Pour conclure, je lirai bien évidemment la partie deux de ce premier tome et les deux autres tomes afin d'avoir le fin mot de cette histoire que j'adore ! M.G Spyreading  

Note :
9/10

AUTRES ROMANS de Georgia Caldera : Nos chemins de traversNos vagues à l'âme Ce qui ne te tue pas... ★ Ce qui nous consume

Aucun commentaire:

Publier un commentaire