vendredi 2 août 2013

Saga : Les aventures d'Aliette Renoir, tome 1 : La Secte d'Abaddon ★ Cecilia Correia

Publié chez : Rebelle (Lune de sang)
Date : 2012
Pages : 301
Prix : 18 euros. 
Tome 1 : La secte d'Abaddon

Lu durant août 2013.
          Genre : Fantastique, Bit-Lit.          

>> Saga : Les aventures d'Aliette Renoir.
En arrivant à Paname, les Allemands s’étaient rendu compte qu’une menace plus dangereuse qu’eux sévissait déjà. Alors, en accord avec leurs autorités, ils laissèrent ma famille, les Renoir, continuer leurs petites affaires. Je vais vous dire : cela aurait été plus simple si j’avais dû zigouiller des rongeurs et encore… j’en avais horreur. Bon, je ne vais pas vous mentir plus longtemps, je déteste toutes les bestioles, qu’importe l’espèce animale. Sauf que la plus terrible de toutes, celle que je traquais chaque nuit demeurait mon pire cauchemar. Mais voilà, l’honneur de la famille restait ma priorité. Si bien que même si j’avais le trouillomètre à zéro, je devais quand même braver mes peurs en affrontant mon ennemi juré : le vampire.



CE QU'EN PENSE SPYREADING :
Coup de cœur Août 2013


Une anti-heroïne attachante, une histoire des plus addictives et surtout de beaux mâles sur qui on peut craquer... En bref, un gros coup de cœur pour ce premier tome.

Dans ce premier tome, nous faisons la connaissance d'Aliette Renoir qui est une chasseuse de vampires. En compagnie de son père, Emile et de son frère, Vincent, elle traque ce qu'elle appelle ''les sangsues". Pourtant, un beau jour elle va tomber sur un vampire qui ne va en aucun cas lui laisser la tâche facile. Ainsi, vous vous retrouvez plongé dans l'histoire d'Aliette Renoir, la plus brillante des chasseuses de vampires de L'hexagone.

J'ai été captée par l'histoire dés les premières pages et pour cause, le côté un peu maladroit de l'héroïne m'a énormément plu.

Les points positifs dans La secte d'Abaddon : Il y a tout d'abord la qualité du personnage principal. Aliette Renoir est loin d'être une héroïne totalement normale, j'ai adoré son côté maladroit. Il y a le style de l'auteur qui a une grande influence sur le fait que cette histoire m'a plu. J'ai souvent comparé son style à d'autres auteurs tels que Jeaniene Frost (Saga : Chasseuse de la nuit) ou encore, ma favorite, Charlaine Harris (Saga : La communauté du sud). J'ai bien sûr adoré les mâles de cette histoire. Mon Dieu que je les ai adoré. J'ai beaucoup aimé le côté de la Mythologie, le fait qu'on parle des enfers ou des Dieux ou du mal comme dans la mythologie.

Les points négatifs : Il n'y en a pas, et ne cherchez pas vous n'en trouverez pas.

Tous les personnages plus qu'intéressants. Aliette Renoir est une anti-héroïne des plus attachantes, maladroite, un peu gaffeuse, pas très douée avec certaines personnes (notamment les vampires). Maintenant, parlons de ces nombreux compagnons. J'ai sur-Aimé (voir plus) Lawrence. Le bel Américain à la cigarette toujours en bouche. Sytry est le Dieu par excellence, c'est le beau gosse, le charmeur, l'artiste en bref, le gars idéal. Les mâles de ce premier tome sont réellement beaux et j'attend de voir ce qui va se passer avec le beau Stanislas. Abaddon m'a également fait très froid dans le dos. Ce qui prouve vraiment que l'auteur nous mène par le bout du nez.

L'écriture de Cecilia Correia est un réel plaisir à lire et à savourer. Elle a un style d'écriture comparable à mon auteure favorite de Bit-Lit, Charlaine Harris. Elle nous offre des moments aussi drôles que tristes sans temps morts. J'ai beaucoup aimé comment elle décrivait les sentiments que pouvaient ressentir Aliette quand elle était entourée de Lawrence par exemple. Un style d'écriture délicieux. Moi, j'adore.

En conclusion, j'ai beaucoup sur-aimé, j'ai adoré ce premier tome de cette saga qui promet réellement. Une aventure très drôle, pleine d'humour et des moments aussi très sensuels qu'on aime également. En conclusion, j'ai hâte de retrouver la suite des aventures de cette héroïne et également le style de l'auteur, Cecilia Correia. À lire, à relire et encore et encore. Gros coup de cœur ! M.G Spyreading  




Note : 10/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire