lundi 26 février 2018

L'Espionne ★ Paulo Coelho

Publié chez : J'ai lu
Date : 2017
Pages : 216
Prix : 7.90 euros. 

Lu durant Février 2018.
          Genre : Historique, Témoignage         

Arrivée à Paris sans un sou en poche, Mata Hari s’impose rapidement comme une danseuse vedette du début du XXe siècle. Insaisissable et indépendante, elle séduit le public, ensorcelle les hommes les plus riches et les plus puissants de l’époque. Mais son mode de vie flamboyant fait scandale et attire bientôt les soupçons tandis que la paranoïa s’empare du pays en guerre. Arrêtée en 1917 dans sa chambre d’hôtel sur les Champs-Élysées, elle est accusée d’espionnage.
En faisant entendre la voix de Mata Hari, Paulo Coelho nous conte l’histoire inoubliable d’une femme qui paya de sa vie son goût pour la liberté.



CE QU'EN PENSE SPYREADING :


Ce livre me faisait de l'œil depuis un long moment dû à son titre, sa couverture et ce bordereau qui présentait le destin d'une femme libre. Une histoire féministe et vraie qui ne m'a pas laissé indifférente.

L'Espionne présente le destin de Mata Hari, jeune hollandaise connue en France pour avoir été une danseuse vedette du vingtième siècle. A travers ses danses parfois assez osées pour l'époque elle montre la liberté d'expression de la Femme, ses désirs et ses droits. Bien loin de l'image d'une femme de l'époque, Mata Hari assume totalement sa liberté d'expression, sa liberté sexuelle et le fait de faire ce qu'elle veut de son corps. Pourtant, elle est très vite soupçonnée d'espionnage par la police française qui la suspecte de travailler pour les Allemands. Rappelons que nous sommes en 1917 lorsqu'elle est arrêtée, soit en pleine première guerre mondiale...

C'est le premier roman de Paulo Coelho que je lis et je dois bien avouer que j'ai beaucoup aimé. Ici, nous ne sommes pas dans un roman, dans une fiction nous sommes face à des faits réels (même si, comme l'indique l'auteur, beaucoup de passages ont été inventés afin de faciliter le déroulement de l'histoire). Dans une première partie de l'histoire, Mata Hari (à travers un système de journal intime qu'elle rédige pour son avocat), nous raconte son enfance, son adolescence brièvement puis, son mariage désastreux avec le capitaine de l'armée hollandaise Rudolf John Macleod

Dans une seconde partie, toujours sous le système de ce journal intime, elle prend la parole pour nous raconter son histoire à Paris et son début de carrière en tant que danseuse. Ici, elle revendique rapidement la liberté de son corps et d'en faire ce qu'elle veut. Elle accepte de se prostituer, d'avoir des rapports intimes avec des hommes et des femmes sans la crainte d'être jugée. Très vite, le publique français se lasse de ce personnage et Mata est forcée de fuir en Allemagne. De retour à Paris, elle est soupçonnée de collaborer avec les Allemands. Elle est donc arrêtée en 1917.

Dans une dernière partie, c'est son avocat qui prend la plume et nous raconte rapidement ce qu'il s'est passé par la suite, comment il a tenté d'innocenter cette femme malgré le peu de temps qu'il disposait. Finalement, Mata Hari est condamnée à la peine capitale

J'ai bien évidemment adoré cette histoire et le destin de cette femme libre est si tragique. Aujourd'hui, je trouve que c'est le bon moment pour lire ce genre d'histoire féministe. Là où la liberté de la femme est revendiquée encore aujourd'hui, je trouve que ce livre tombe à pic !

Il y a un vrai message derrière tout ça celui de la liberté de la femme, du féminisme assez percutant. Paulo Coelho nous livre ici une jolie histoire pleine de courage.

Paulo Coelho est donc un auteur que je ne connaissais pas. Je ne sais malheureusement pas encore si c'est l'histoire que j'ai aimé ou, le style d'écriture de l'auteur. Est-ce que j'aimerais une autre de ses histoires ? Je ne le sais pas, il faudrait que je teste un autre roman. 

Pour conclure, cette histoire est une magnifique œuvre qui nous permet de nous plonger dans le quotidien de la femme à l'aube des années 20. Je vous recommande chaudement ce roman si vous ne connaissez pas l'auteur ! M.G Spyreading

Note : 8.5/10

vendredi 23 février 2018

Saga : Riley Jenson, tome 2 : Le baiser du mal ★ Keri Arthur

Publié chez : Milady (Bit-Lit)
Date : 2010
Pages : 411
Prix : 7.00 euros. 
Tome 2 : Le baiser du mal


Lu durant Janvier 2018.
          Genre : Bit-lit.          

>> Saga : Riley Jenson.

Riley travaille toujours à Melbourne pour une agence spécialisée dans les espèces surnaturelles dont elle fait partie. Mais quand un jour, elle se réveille, nue, dans une sombre ruelle, Riley comprend que sa vie est en danger.

Au même moment, Riley fait la connaissance l’homme le plus sexy qu’elle ait jamais vu, le beau et impénétrable, Kade, qui lui aussi lutte pour sa vie. Alors que ses anciens petits amis et ses ennemis tournent autour d’elle, Riley sent qu’elle est poursuivie par une nouvelle sorte de criminel. Parce que dans le sang de Riley, dort un secret qui pourrait créer un guerrier indestructible...


CE QU'EN PENSE SPYREADING :


Si j'avais adoré le premier tome de la saga "Riley Jenson", je me faisais une joie de replonger dans l'univers avec le tome deux... malheureusement pour moi ce fut une lecture très laborieuse et presque mauvaise... une énorme déception !

Dans la lignée du premier tome, nous suivons notre héroïne Riley Jenson qui continue d'enquêter sur de mystérieux laboratoires qui créent des clones. Entourée de son frère et de son oncle Jack, elle tente de découvrir les secrets de cet endroit. Pourtant, elle se réveille au tout début du tome dans une ruelle sombre, nue et aux côtés d'un homme. Riley rencontre alors Kade, un cheval-garou qui va l'aider à sortir de cet endroit. Bien évidemment, entre eux va naître une attirance assez puissante. D'autant plus que Riley est célibataire, bien qu'elle ai un mal fou à oublier son ancienne conquête, le ténébreux Quinn...

Comme je l'ai expliqué plus haut, j'avais vraiment beaucoup aimé le premier tome de cette série. J'avoue avoir apprécié l'héroïne qui a ce côté très libertin tout en étant une fille cool et clean en même temps. Mais ici, l'enquête qui se construit autour de ces laboratoires prend bien trop d'importance et nous ennuie plus qu'autre chose. L'auteur a voulu nous mettre de côté les états d'âmes de Riley pour se concentrer à cette histoire. 


Alors bien sûr, non, il y a bien évidemment beaucoup de passages où on se concentre sur les états d'âme de notre héroïne. Notamment, lorsqu'elle doit passer des examens afin de savoir si elle peut encore espérer avoir des enfants. Et puis, elle rencontre Kade et Kellen pour qui elle ressent une très grande attirance au point de partager de nombreuses scènes olé-olé. Très vite néanmoins, le beau vampire, Quinn refait son apparition voulant prouver que la jeune femme lui appartient. 


Comme pour le premier tome de la série, j'ai apprécié les scènes de sexe. Non pas que je les ai trouvé fantastiques mais comme je le répète : il y a vraiment cette ambiance de libertinage qui pourrait en faire fuir certain(e)s mais moi, je trouve que cela correspond bien à l'univers mis en place par l'auteur donc ça ne me gêne pas. Cela donne du piment à l'histoire qui est ennuyeuse à côté de cela. 


Le personnage de Misha prend une grande importance dans ce second tome. Ayant appris sa vraie "nature", Riley se voit obligée de se lier à lui afin d'obtenir des renseignements mais aussi pour se protéger de ceux qui lui veulent du mal. La fin de ce tome est d'ailleurs assez triste. 

Je n'ai malheureusement eu aucun coup de cœur pour aucun des personnages présents. Certes, on a chaud avec Kade, Kellen, Misha et Quinn, les mâles de l'histoire avec qui Riley s'envoie en l'air mais, je ne sais pas, je n'accroche à aucun d'entre eux. Ils sont sympa, sans plus. 


Keri Arthur a une écriture basique, pas exceptionnelle mais son style d'écriture est là pour faire son job, nous faire tourner les pages et nous plonger dans un univers qui est très bien travaillé bien que trop lent à mon goût concernant l'histoire. D'ailleurs, les longs chapitres en ont été la preuve.

Pour conclure, je lirai sans doute la suite de cette série mais il est certain que si le tome trois ne me plaise pas, je me sentirai obligée d'abandonner cette série assez sympathique dans le fond mais plutôt plate en terme d'actions !
  M.G Spyreading  



Note : 5.5/10