dimanche 2 février 2014

À mélie sans mélo ★ Barbara Constantine

Publié chez : Le livre de poche
Date : 2013
Pages : 247
Prix : 6.60 euros. 

Lu durant Janvier 2014.
          Genre : Contemporain.          

Mélie, soixante-douze ans, vit seule à la campagne. Pour la première fois, sa petite-fille, Clara, vient passer les grandes vacances chez elle. La veille de son arrivée, Mélie apprend qu'elle a un problème de santé... Elle verra ça plus tard. La priorité, c'est sa Clarinette chérie ! Durant tout l'été (le dernier ?), Mélie décide de fabriquer des souvenirs à Clara. Des rigolos. Comme regarder pousser les bambous en écoutant La Traviata, chanter sous la pluie des chansons de Nougaro, goûter les mauvaises herbes qui poussent le long des chemins. Il y a aussi le vieux Marcel, qui va apprendre à Clara à faire de la mécanique... Et puis, comme la vie est vraiment dingue parfois, il y a Mélie qui va enfin rencontrer le grand amour... Cent cinquante ans à eux deux ? Mais quand on aime, on ne compte pas !



CE QU'EN PENSE SPYREADING :


Une belle petite histoire rafraîchissante et sans prise de tête, ''À Mélie sans mélo'' décrit la vie d'une grand-mère qui reçoit pendant les vacances sa petite-fille. Une histoire dans laquelle on peut se retrouver mais qui -pour ma part- ne m'a pas tant que cela plu.

En vérité, je ne m'attendais pas à lire ce genre d'histoire. Lorsque je l'ai acheté, je pensais qu'il s'agissait d'une belle petite histoire de complicité, d'amour entre grand-mère et petite-fille. Au final, pas du tout, et j'en fus très déçue.

L'histoire présente Mélie, une femme âgée de soixante-douze ans qui vit seule et reçoit sa petite-fille Clara pendant les vacances d'été. Les premières pages sont sympathiques puisque l'on découvre les activités qu'exerce Mélie et Clara mais elles ne durent pas car l'arrivée, de plusieurs autres personnages changent tout le cours de l'histoire. Ce qui m'a gênée. 

On vit la petite histoire d'amour entre Clara et un ami à elle, Antoine. On vit l'amour de Mélie et de Marcel, un vieux monsieur grognon et entre deux, on parle de la fille de Mélie, Fanette qui essaye de se trouver un compagnon. On vit toutes leurs histoires et je n'ai pas réussi à entrer dans l'histoire.

Des personnages, il y en a trop à mon goût je trouve. J'aurai préféré trouver quelques personnages récurents plutôt qu'une multitude de personnages qui viennent une page toutes les cinquante. Je n'ai pas ressenti d'affection particulière pour les personnages, peut-être seulement pour Clara qui a vécu une vie difficile mais sans plus.

La plume de Barbara Constantine est très jolie, ce qui rattrape un peu l'histoire. Tout est dans la délicatesse, le choix des mots, la douceur. En revanche, le fait qu'elle nous décrit toutes les pensées de tout le monde, me gêne.

La fin est très spéciale, je ne vois pas pourquoi l'auteur a terminé cette petite histoire de cette façon, mais d'un côté, cela nous laisse libre cours à notre imagination. 

En bref, j'ai été assez déçue de cette petite lecture qui m'aura pris une semaine tout de même à la lire. Je vous le conseille si vous avez envie d'une lecture légère.

Pour ma part, je tenterai d'autre livre de Barbara Constantine, mais je ne compte pas en lire tout de suite ayant été assez déçue de ce roman. M.G Spyreading

Note : 5/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire