mardi 23 janvier 2018

Mirror mirror ★ Cara Delevingne & Rowan Coleman

Publié chez : Hachette
Date : 2017
Pages : 395
Prix : 18.00 euros. 


Lu durant Janvier 2018.
          Genre : Contemporain , Jeunesse         

Red a une mère alcoolique et un père absent.
Le frère de Leo l’entraîne sur une pente sombre et violente.
Rose se réfugie dans les bras des garçons et dans l’alcool pour noyer ses mauvais souvenirs.
Naomi fugue à la recherche d’une liberté qui lui échappe.
Ils sont seuls contre le monde… Jusqu’au jour où ils se réunissent pour former un groupe. Avec Mirror, Mirror, ils peuvent enfin être eux-mêmes.

C’est alors que Naomi disparaît. On la retrouve des semaines plus tard, au bord de la mort, dans la Tamise. La police pense à une tentative de suicide. Ses amis sont dévastés. Comment ont-ils pu ne pas remarquer qu’elle allait si mal ? Connaissaient-ils vraiment Naomi ? Se connaissent-ils vraiment ?

Bientôt, une série d’indices sème le doute. La réponse n’est peut-être pas celle que l’on croit. Sur le chemin de la vérité, Red, Leo et Rose devront affronter leurs propres peurs et leurs propres secrets. À présent, rien ne sera jamais plus pareil : nul ne peut réparer un miroir brisé.



CE QU'EN PENSE SPYREADING :


Parce que le résumé me donnait envie, j'ai acheté "Mirror Mirror" à sa sortie. Ce qui est très rare car j'achète rarement des grands formats sur un coup de tête. Néanmoins, je ne peux pas nier que le fait que ce soit Cara Delevingne qui l'ait écrit à peut être influencé mon achat. 

On parle d'un groupe d'adolescents : Red, Leo, Naomi et Rose. Ensemble, ils forment un groupe de rock nommé "Mirror Mirror". Bien que très opposés dans leurs styles de vies, les quatre adolescents ont un point commun : Tous vivent ou ont vécu dans des situations délicates et généralement liées à des problèmes familiaux. Jusqu'au jour où, Naomi disparaît sans laisser de trace. Seulement voilà, quelques semaines plus tard elle est retrouvée dans un état grave entre la vie et la mort. Si petit à petit ses amis et sa famille se pose des questions sur sa disparition, sa demi-soeur, Ashira est convaincue qu'il s'agisse de quelque chose de bien plus complexe...

Je ressors de cette lecture totalement bouleversée. Durant les cent-cinquante premières pages, il ne se passe pas grand chose. On apprends à connaître les personnages sous le point-de-vue de Red qui aussi, nous introduit dans sa famille dont le père est absent et la mère alcoolique. Et puis, une fois passée la bar des deux-cent pages, là, il y a du suspens, de l'action et on entre vraiment dans le sujet principal qui est : Qu'est-ce-qui est arrivé à Naomi

J'ai beaucoup aimé Red, c'est un personnage intéressant qui nous brouille un petit peu sur sa sexualité, sur sa manière d'être et de se déplacer. La révélation de la page 257 m'a d'ailleurs énormément surprise. Après tout, pendant plus de la moitié du livre je voyais Red d'une certaine manière et en une phrase, tout ce dont je pensais se transforme. Et c'est ce que j'ai trouvé de fantastique car, personnellement, je ne m'y attendais pas une seconde. J'ai bien aimé Léo même si des quatre personnages principaux, il est -selon moi- le moins exploité. Leo vit avec sa mère alors que son frère aîné, Aaron est en prison pour tout un tas de délits. Lorsque ce dernier est libéré, Leo se montre de plus en plus absent du groupe, prétextant sa fidélité à son frère et à ses nombreux délits. Rose, est une jeune femme belle, et qui le sait. Elle noie son chagrin dans l'alcool, la drogue et le sexe. C'est un personnage que je n'ai pas spécialement apprécié, car, je l'ai trouvé bien trop narcissique et la manière dont elle parlait des hommes, de la façon dont elle compte se servir d'eux puis de les laisser comme des chaussettes, je n'aime pas, je n'adhère pas. Après, vers la fin de l'histoire, quand elle est étroitement liée au dénouement final, j'ai commencé à l'apprécier. Naomi, la jeune femme qui est retrouvé dans un état critique, clôture ce quator. Si elle n'apparaît que sous flash-back, on apprends aussi à la connaître et à voir la jeune femme amoureuse de mangas et de cosplays se transformer de semaines en semaines grâce à ce groupe. 

Bien que j'ai fort apprécié la plupart des personnages principaux, je dois dire que mon cœur s'est amouraché d'Ashira, la demi-soeur de Naomi. Ash, c'est une élève dans le lycée que l'on considère de bizarre car elle reste souvent dans son coin et ne parle à personne, non pas parce qu'elle est timide ou a peur (elle arrive à calmer le frère de Leo, Aaron en deux secondes) mais parce qu'elle se fiche de ce qu'on pense d'elle et qu'elle se fiche de ces gens... et pour cause... en plus d'être étrange, elle est une as de l'informatique et... du piratage. Ce qui va s'avérer être très utile lorsqu'elle va se lancer corps et âme dans la vérité concernant la disparition de sa sœur, Naomi, très vite accompagné de Red, qui devient alors son bras-droit. J'ai trouvé cette jeune femme, forte et fragile à la fois.

Ce que j'ai par dessus tout aimé dans cette histoire est le message qui était écrit derrière tout ça : Cara et Rowan, ont vraiment essayé de faire passer le plus beau message qu'il existe selon moi (surtout pendant la période de l'adolescence) : être ce qu'on veut être et non, ce que les autres veulent de nous. C'est pour cela, qu'à travers les styles vestimentaires de chacun (Androgyne pour Red, Gothique pour Rose et Manga pour Naomi (par exemple)), la sexualité (qu'elle soit hétéro, bi ou homo), le genre (masculin, féminin ou les deux), les auteurs arrivent à faire passer un vrai message : soyez vous-même ! 

Cara Delevingne n'a pas non plus une écriture formidable, mais, malgré tout, elle a réussi à se débrouiller pour créer un suspens qui a su me tenir en haleine pendant la plus grande partie du roman. Je dois avouer que j'avais un petit peu prédit le final. Oui un peu, car même si j'avais pointé du doigt "l'élément" principal de cette enquête, je n'aurais jamais imaginé tout le reste. Et ça, c'est plutôt un bon point. 


En bref, ce ne sera pas un coup de cœur pour moi mais je dois avouer avoir adoré ce roman. J'ai ressenti énormément de stress, d'angoisse notamment lors de la révélation finale. J'ai aussi eu le cœur déchiré face à certaines situations mais, le suspens m'aura tenu debout et j'aurais fini ce roman avec une drôle de sensation, celle d'avoir été transportée dans un très bon roman auquel je ne m'attendais pas spécialement à ressentir quelque chose. Ce livre m'a retourné et je trouve que pour du Young Adult, le niveau est pas mal. Enfin, bien évidemment, j'ai adoré le message principal qui guide nos personnages tout du long et qui permet aux lecteurs de réfléchir au monde dans lequel ils vivent. 

En conclusion, je vous invite de tout cœur à découvrir le premier roman de Cara Delevingne qui malgré quelques appréhensions, a su me séduire et me surprendre.  M.G Spyreading

Note : 8.5/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire