jeudi 19 février 2015

Le calme... après d'indociles tourments ★ Didier Naud.

_______________________________________

Publié aux éditions Baudelaire - 2014 - 137 pages - 13.50 euros. Lu durant Février 2015.
_______________________________________

          Genre : Contemporain.          

Le dirigeant d'une grande organisation politique quitte soudainement ses fonctions et part s'exiler au bord de la mer pour profiter d'un anonymat et d'un silence qu'il n'a jamais connus. Il est hélas vite rejoint par des jeunes militants qui veulent des réponses à son départ incompréhensible. Il se lance alors dans un récit où la ferveur d'une jeune femme, les trahisons et les abus de pouvoir jouent un rôle essentiel. La tension monte et l'oblige à fuir à nouveau vers un refuge où les sentiments d'un amour passé le conduiront à faire preuve d'une audace et d'un courage qu'il croyait avoir perdus.

* * * 
SERVICE PRESSE avec les éditions BAUDELAIRE.
Les éditions Baudelaire est une maison d'édition qui propose toute une palette de romans différents et originaux, une fois de plus, nous en avons la preuve avec le roman de Didier Naud. 

Le calme... après d'indociles tourments, raconte l'histoire d'un homme politique ayant démissionné de son poste de dirigeant suite à un scandale provoqué lors d'une des conférences. Désirant s'éloigner le plus possible de la politique, des curieux et des scandales, il décide de partir au bord de la mer dans un endroit qui, d'après lui, aurai été paradisiaque mais, il est très vite rejoint par deux jeunes militants qui lui demande des réponses à leurs questions. 

Durant ce récit, on suit donc cet homme dont nous ne connaissons ni le nom, ni le prénom ni rien. Il raconte tout ce qu'il a vécu quelques jours avant et après le drame qui a touché son parti politique. Ainsi, il se lance dans des monologues qui peuvent, je trouve, se trouver parfois un petit peu trop long. 

J'ai apprécié le côté politique (bien évidemment) de l'histoire. Ce côté un peu sombre et mystérieux qui se cache sous chaque homme politique, tous ces stratégies, tous ces secrets... Je trouve cela très bien que l'auteur exploite ce côté-ci de la politique. J'ai apprécié également la manière dont s'exprimait le héros lorsqu'il racontait son récit aux deux jeunes militants. On sent que c'est un homme politique, il emploi des mots bien spécifiques, bien compliqués parfois même, qui nous permettent de nous imaginer comment se tient cet homme.

J'ai beaucoup aimé le récit en général, l'histoire, le mystère qui se dégageait de l'histoire. J'ai tout de fois trouvé des passages assez longs, si bien que j'avais parfois la même réaction que la jeune militante : "Il faut aller au but !". Néanmoins, le rythme s'accélère à une cinquantaine de pages de la fin où, il se retrouve à vraiment fuir et à se cacher. 

J'ai adoré le final de l'histoire, je l'ai trouvé sombre, on peut vraiment comprendre que cet homme est au bout du bout et qu'il n'a qu'une envie : être tranquille et seul ! 

Le style de l'auteur et poétique, très recherché, très bien écrit. Quelques mots barbares de temps à autre mais c'est ce qui prouve que l'auteur possède une plume assez complexe mais poétique. J'ai beaucoup aimé.

Pour conclure, ce roman est une courte histoire politique et mystérieuse qui m'a beaucoup plu. J'ai apprécié ma lecture. Je remercie les éditions Baudelaire pour leur envois. M.G Spyreading  

Note : 7/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire